SriChinmoy.org
fr
More about Sri Chinmoy

Nous sommes tous des aspirants,
marchant le long de la Route de l’Éternité
qui n’a ni commencement ni fin.
—Sri Chinmoy

Sri Chinmoy est un maître spirituel qui dévoua sa vie entière au service de tous ceux qui aspirent à une vie meilleure. Sri Chinmoy s’efforce d’inspirer l’humanité à travers toutes ses offrandes ferventes, — ses prières et ses méditations, ses écrits, sa musique et son art.

Nous espérons que la simplicité, la pureté et la lumière des offrandes de Sri Chinmoy vous inspireront également.

Paix…

« Ce n’est qu’à travers la paix intérieure que nous pouvons trouver la véritable liberté. »” —Sri Chinmoy

La paix intérieure n’a pas de prix. La paix est le contrôle harmonieux de la vie. Elle vibre de l’énergie vitale. Elle est une puissance qui peut facilement transcender toutes nos connaissances extérieures et pourtant, elle n’est pas séparée de notre existence terrestre. En ouvrant les voies intérieures appropriées, cette paix peut se ressentir ici et maintenant.

La paix est éternelle. Il n’est jamais trop tard pour être en paix. Il est toujours temps de le faire. Nous pouvons rendre notre vie fertile en ne nous séparant pas de notre Source, qui est la Paix de l’Eternité.

Le plus grand malheur qui peut arriver à quelqu’un est de perdre sa paix intérieure. Aucune force extérieure ne peut la lui dérober. Ses propres pensées et ses propres actions la lui dérobent.

Notre plus grande protection ne repose pas dans nos accomplissements matériels ni dans nos possessions. Tous les trésors du monde ne valent rien pour notre âme divine. Notre plus grande protection repose dans la communion de notre âme avec la Paix qui nourrit et comble toute chose. Notre âme vit en Paix et vit pour la Paix. En vivant une vie de paix, nous ne cessons de nous enrichir et ne nous appauvrissons jamais. Notre paix intérieure n’a pas d’horizon : telle le ciel infini, elle englobe tout.

Extrait de « le Yoga et la Vie Spirituelle » de Sri Chinmoy.

Que recherchez-vous ?

Je recherche la paix.

Méditez sur le sommet d’une montagne.

Comment trouver une paix durable ?

Le premier pas à faire pour trouver la paix de l’esprit est de ressentir sincèrement que l’on n’est pas indispensable. Nous manquons de paix parce que nous pensons que les autres attendent quelque chose de nous, ou bien que nous attendons quelque chose des autres. Nous pensons que si nous ne faisons pas ceci ou ne disons pas cela, le monde va s’écrouler ou bien que tout va aller mal. Mais dès que nous pourrons sincèrement ressentir que nous ne sommes pas indispensables, nous n’aurons plus besoin d’aller chercher la paix, parce que la paix viendra immédiatement à nous.

Une autre manière facile de trouver la paix de l’esprit est de ressentir que rien n’est vraiment important. Tout et tout le monde sur terre peuvent nous trahir du moment que nous n’abandonnons pas Dieu et que Dieu ne nous abandonne pas. Et Dieu ne nous abandonnera jamais parce qu’Il est toute Compassion, et même en essayant de notre mieux, nous ne réussirons pas à abandonner Dieu parce qu’Il est omniprésent. En dehors de Dieu, rien sur terre n’est indispensable. Si nous pouvons nous persuader consciemment et constamment qu’Il est seul indispensable, rien ne pourra nous priver de la paix de notre esprit.

On peut parler pendant des heures de la paix ; le mental curieux peut en tirer quelque satisfaction, mais le cœur implorant ne peut rien tirer des discours. Le cœur implorant est la véritable réalité en nous, et ce cœur implorant ne reçoit la paix intérieure, la paix durable qu’à travers le silence fervent et la méditation fervente. Si nous pouvons penser à tout instant que nous devenons une méditation et une prière ferventes, la paix éternelle nous appartiendra.

L’Archevêque Desmond Tutu lit le chapitre intitulé « Peace » extrait du livre de Sri Chinmoy : « Les Joyaux du Bonheur »

A Soul-Bird drawing by Sri Chinmoy

« La paix à jamais durable est la paix qui provient de l’éveil intérieur. » —Sri Chinmoy

Je ne trouve la paix qu’en partageant la paix avec les autres. C’est pourquoi je donne des concerts de Paix dans le monde entier. Je n’ai qu’un seul but : la paix, la paix universelle.

Ce n’est qu’en méditant en silence ou en jouant de la musique fervente que je ressens de la paix dans les profondeurs mêmes de mon cœur. C’est à ce moment que je peux vraiment rendre service à l’humanité.

Sri Chinmoy a offert plus de 700 concerts de Paix dans le monde entier. Au début et à la fin de chaque concert, il offrait quelques minutes de méditation silencieuse.

Un monde d’unité parfait

De même que les innombrables gouttes
de l’océan infini
ou bien la myriade de feuilles
D’un immense banian
vivent ensemble paisiblement,
Un jour viendra où tous les hommes
vivront ensemble côte à côte
dans un monde d’unité parfait.

La « Sri Chinmoy Oneness-Home Peace Run », (Course Sri Chinmoy de la Paix du Foyer d’Unité), est le plus long relais du monde de course à pied au flambeau. Depuis 1987, des milliers de coureurs ont porté un flambeau à travers les écoles et les communautés de plus de 140 pays, pour partager le message qu’il y a beaucoup plus de choses qui nous unissent en tant que famille humaine que de choses qui nous divisent.

Une famille du monde d’unité

Les Nations Unies ont un cœur aspirant ainsi qu’un sentiment de famille du monde d’unité. Ces deux éléments peuvent ne pas toujours être perçus extérieurement, mais en ce qui me concerne, je les vois et les ressens tout le temps.

Je médite aux Nations Unies les mardis et jeudis de 13 heures à 14 heures. Nos séances de méditations ont commencé sous le Secrétaire Général U Thant, qui était très aimable à mon égard. Il était un ami proche, et m’a inspiré à commencer les méditations pour la paix aux Nations Unies. Les délégués et les membres du personnel qui sont intéressés viennent méditer avec nous. Au cours des années, nous avons organisé de très nombreux programmes en l’honneur des pays qui aspirent à l’unité et à la paix. J’ai également donné de nombreux discours sur la paix mondiale, l’unité et l’harmonie aux Nations Unies.

Je chérirai et chérirai les Nations Unies jusqu’au bout. Chaque fois que j’entends dire du bien des Nations Unies, je danse littéralement au ciel.

Sri Chinmoy a mené des Méditations de Paix aux Nations Unies de 1970 à sa mort, en 2007.

Autres articles:
Méditation pour la Paix
aux Nations Unies

Accepter l’humanité comme une seule famille

Nous ne possédons la paix que lorsque nous avons entièrement cessé de critiquer les autres. Nous devons ressentir le monde entier comme notre propre bien. Lorsque nous remarquons les erreurs des autres, nous entrons dans leurs imperfections. Cela ne nous aide absolument pas. Curieusement, plus nous creusons, et plus il nous apparaît clair que les imperfections des autres sont nos propres imperfections, simplement dans des corps et des esprits différents. Tandis que si nous pensons à Dieu, Sa Compassion et Sa Divinité élargissent notre vision intérieure de la Vérité. Nous devons parvenir à la plénitude de notre réalisation pour accepter l’humanité comme une seule famille.

Autres lectures…

Hommages de dirigeants

Encouragements pour l’œuvre de Sri Chinmoy pour la paix de la part de Mikhail Gorbatchev, Mère Teresa, Nelson Mandela, l’Archevêque Desmond Tutu et d’autres personnalités encore. Autres articles »

The Sri Chinmoy Oneness-Home Peace Run

Le rêve qui anime le plus grand relais de course à pied au flambeau du monde, les événements marquants et les accomplissements majeurs. Autres articles »

« Vos actions sont inestimables, parce qu’elles ne peuvent être mesurées par aucun paramètre économique ou politique : elles sont nobles et elles soignent l’âme des hommes. »
—Le Président Mikhail Gorbatchev

Aimer le monde….

« La vérité est en tout, mais l’amour est tout. » —Sri Chinmoy

Ne regardez pas les erreurs des autres : ne regardez pas les erreurs de votre propre vie. Forcez-vous simplement à voir toutes les bonnes choses que vous avez faites, toutes les bonnes choses que vous projetez de faire et toutes les bonnes choses que les autres ont faites. Au prochain millénaire, le but de la philosophie sera de ne voir que la lumière en soi et la lumière en l’autre. Ce n’est qu’à partir de là que vous pourrez accélérer l’arrivée de la paix et de l’unité dans le monde.

Ma philosophie est très simple : aimer et servir. Nous aimons Dieu le Créateur et nous servons Dieu la création. Dieu est à la fois le Créateur et la création. Lorsque je prie et je médite, j’aime Dieu le Créateur, et lorsque je sers l’humanité, je sers Dieu la création.

Vous êtes la création de Dieu ; l’humanité l’est aussi. L’humanité n’est qu’une expression de votre cœur universel. Vous pouvez et vous devez aimer l’humanité, non seulement comme un tout, mais également individuellement, si vous voulez comprendre que votre propre perfection divine ne sera atteinte que lorsque l’humanité aura réalisé son But suprême.

N’essayez pas de changer le monde.
Vous échouerez.
Essayez d’aimer le monde.
Voyez, le monde a changé.
Il a changé pour toujours.

Que recherchez-vous ?

Je recherche l’amour.

Méditez sur un nid d’oiseau.

Le cœur spirituel, siège de l’amour divin

Le cœur est la source. Nous devons commencer notre voyage dans le cœur. L’âme se trouve dans le cœur. La conscience de l’âme imprègne le corps tout entier, mais l’endroit où l’âme réside en particulier est le cœur spirituel. Aussi, lorsque nous entrons dans les profondeurs du cœur, nous pouvons en retirer le véritable amour de l’âme.

L’amour peut monter jusqu’à la tête ou descendre jusqu’aux pieds. Mais si l’amour commence par le cœur, il est purifié. Si l’amour ne trouve pas sa source dans le cœur, il s’agira d’amour vital, qui n’est pas pur. Si l’amour pur, l’amour du cœur, l’amour de l’âme, peut inonder votre être tout entier, il peut purifier et diviniser votre existence tout entière. Ce n’est que lorsque l’existence physique entière est inondée d’amour que nous pouvons avoir un sentiment universel d’unité.

Une fois que vous avez trouvé votre richesse intérieure —qui est l’amour— à sa source, vous pouvez l’utiliser n’importe où. Mais l’endroit où elle se trouve est en fait au centre du cœur.

Autres articles:
L’amour humain
et l’Amour divin
A Soul-Bird drawing by Sri Chinmoy

Meditation sur le cœur

Lorsque vous pensez à la force du cœur, la première chose à laquelle vous devez penser est à la force de la pureté. Qu’est-ce qui vous procure un sentiment immédiat de pureté ? Votre fleur préférée, une rose, un lotus ou une autre fleur. Vous devez ressentir que vous respirez la beauté et le parfum de votre fleur préférée.

Please try to visualise it inside your heart. First feel that the flower is there. Imagine it inside your heart. Imagination has a reality of its own. As soon as you imagine that there is a flower inside you, a rose or any other flower, then try to smell the fragrance of that flower. Then, after fifteen minutes or half an hour or even a few days, try to feel that that flower has become invisible inside your heart. You do not have to see the flower as such, you do not have to smell the fragrance, no. As soon as you think of your heart, you will see that your heart has become the most beautiful flower, the most beautiful rose.

Apprécier et encourager

Nous sommes tous des citoyens du monde. Si je peux inspirer les autres, et si à leur tour, ils peuvent inspirer le reste du monde, nous pourrons avoir un monde meilleur. C’est grâce à l’inspiration que nous pouvons faire de bonnes choses pour l’humanité.

J’ai soulevé des personnes de tout genre, et ils en ont tous reçu de la joie. Nous appelons ce programme « Soulever le Monde avec un Cœur d’Unité ». Ces citoyens du monde sont tous formidables dans leur domaine, alors je leur ai rendu hommage à ma manière. Je les ai tous soulevés avec un seul bras, avec un appareil spécial.

Sri Chinmoy a commencé l’haltérophilie en 1985, et à leur rendre hommage de cette manière unique en 1988. Il a ainsi soulevé plus de 8000 personnes.

Nelson Mandela
Beloved President
Autres articles »

Nelson Mandela

Carl Lewis
9-time Olympian
Autres articles »

Carl Lewis

Bill Pearl
Bodybuilding legend
Autres articles »

Bill Pearl

Tegla Loroupe
Marathon WR holder
Autres articles »

Tegla Loroupe

Muhammad Ali
3-time world champion
Autres articles »

Muhammad Ali

Hugo Girard
Strongman champion
Autres articles »

Hugo Girard

«Aimer, c’est servir sans jamais se lasser.»—Sri Chinmoy

Nous exerçons tous la puissance de l’amour. Mais un jour viendra où ce monde qui est nôtre sera inondé de la puissance qui aime. Seule la puissance de l’amour peut changer le monde.

Avec nos cœurs qui aiment, nous nous identifions à ce que les autres sont et nous nous unissons à eux. Cette puissance qui aime peut résoudre les problèmes du monde. Cette puissance est pleine de don de soi, non pas dans le sens d’un sacrifice, mais dans le sens d’un service à toute l’humanité que nous ressentons comme nos frères et sœurs. C’est à travers notre silence aimant et notre service dévoué que nous contribuons à améliorer le monde tout entier.

Fondé par Sri Chinmoy en 1990, le service humanitaire « Oneness-Heart Tears and Smiles » (Larmes et Sourires d’un Cœur d’Unité) tisse des relations entre les peuples de différentes parties du monde.

Diaporama: projets dans
le monde

« De même qu’une rose possède de nombreux pétales et dont chacun d’entre eux ajoute à sa beauté et à son parfum, de même le monde deviendra-t-il une seule famille mondiale. » —Sri Chinmoy

Vous ne pouvez ressentir d’amour sincère pour toute l’humanité que lorsque vous aimez la Source. Dieu nous a créés, ce n’est pas nous qui avons créé Dieu. Aussi pour aimer toute l’humanité, vous devez aller à la Source de l’humanité, Dieu. En aimant la racine, vous pouvez aimer l’arbre. La racine est ici Dieu. Si vous êtes conscients de la Source et de ses qualités, vous pouvez vraiment aimer les êtres humains. Vous ne pouvez aimer quiconque tant que vous n’aimez pas Dieu. Si vous pouvez arriver à ressentir que vous aimez Dieu et Dieu seul, personne d’autre, vous aimerez tout le monde, parce que Dieu est en chacun. En disant que vous aimez telle ou telle personne, vous ne pouvez pas atteindre l’amour de Dieu à partir de cet amour individuel. Mais à partir de l’amour de Dieu, vous pouvez atteindre l’amour de l’humanité. Si vous pouvez satisfaire et aimer le Plus-Haut, Dieu, vous satisferez et aimerez automatiquement l’humanité.

Autres lectures…

Le véritable bonheur…

« Le bonheur est le droit de naissance de chaque cœur humain. »" —Sri Chinmoy

Le véritable bonheur n’est pas une hallucination mentale. Le véritable bonheur n’est pas un sentiment de complaisance. Le véritable bonheur est un sentiment spontané de joie qui naît lorsqu’on sait que l’on fait ce qu’il faut et que l’on mène une vie divine.

La joie et la gaîté ne représentent pas une vie de plaisir. Non ! Elles représentent l’éveil conscient de notre divinité intérieure. Lorsque nous sommes heureux, que nous sommes vraiment heureux, nous faisons de réels progrès. Lorsque nous devenons des cœurs heureux, nous avançons, nous plongeons en profondeur, nous volons. Le progrès est dans le mouvement et ce mouvement ne se produit que lorsque nous sommes joyeux et que nous devenons joie.

La véritable joie provient de l’acceptation du monde, et non pas de la renonciation du monde. Dieu a choisi les conditions dans lesquelles vous vivez votre vie présente. C’est comme une pièce de théâtre. La scène est prête et le rideau s’est levé pour que vous jouiez votre rôle et que vous avanciez sur le chemin spirituel. Les conditions actuelles de votre vie sont les meilleures possibles pour votre progression.A Soul-Bird drawing by Sri Chinmoy

Que recherchez-vous ?

Je recherche le bonheur.

Meditate on a flying bird.

Une vie de bonheur

Dans notre vie quotidienne, il y a un moyen de trouver la joie. En vivant une vie simple et en avançant sur une voie directe vers notre but, en marchant le long d’un chemin ensoleillé, nous pouvons trouver de la joie. Une vie simple est une vie de bonheur. Une voie directe est une voie de bonheur. Un chemin ensoleillé est un chemin de joie permanente.

Voulez-vous être heureux ?
Donnez à votre vie une simplicité fervente
Semblable à votre respiration incessante.

Nous avons besoin de simplicité à chaque instant. Lorsque le mental n’est pas simple, qu’il est compliqué et complexe, nous ne pouvons avoir l’esprit en paix. Un enfant est simple. Un enfant est rempli de joie. En menant une vie simple, nous ressentons la chance que nous avons, et combien nous sommes heureux et privilégiés.

Boris Grebenshikov, un chanteur des plus populaires en Russie, lit des extraits du livre de Sri Chinmoy : «The Jewels of Happiness : Les Joyaux du Bonheur » (traduction en cours)

Je suis heureux

Je suis heureux parce que je choisis toujours le bon moment.
Je suis heureux parce que je suis un bon auditeur.
Je suis heureux parce que je baisse le ton.
Je suis heureux parce que je n’essaie pas de convaincre les autres.
Je suis heureux parce que je ne me plains pas.
Je suis heureux parce que je ne fais pas deux choses à la fois.
Je suis heureux parce que je ne pense jamais à deux choses en même temps.
Je suis heureux parce que j’ai compris une vérité : la chose la plus importante de ma vie est de m’améliorer.
Je suis heureux parce que j’accentue sans réserve le bon côté des autres.
Je suis heureux parce que j’ai considérablement diminué mes désirs.
Je suis heureux parce que je ne démissionne jamais.

Extrait d’un discours donné par Sri Chinmoy à l’occasion d’une des méditations bi-hebdomadaires qu’il donna aux Nations Unies.

L’aspiration : l’imploration intérieure du bonheur

Vivre la vie intérieure, c’est vivre dans la joie. C’est la vie qui mène à la réalisation de soi. La réalisation de soi est la réalisation de Dieu, car Dieu n’est autre que la divinité qui se trouve au plus profond de chacun de nous, dans l’attente d’être découverte et révélée.

Le monde intérieur incarne la Paix, la Lumière et la Béatitude. Malheureusement, le monde extérieur n’incarne pas ces qualités à l’heure actuelle, tandis que les mondes intérieurs les possèdent en abondance. Nous essayons donc d’établir un libre accès à ces mondes intérieurs à travers notre imploration intérieure et notre méditation fervente. C’est ce que nous appelons l’aspiration.

Il n’y a aucune différence entre le bonheur intérieur et l’aspiration. Ils sont un. L’aspiration est la flamme et le bonheur est la lumière de la flamme.

Autres articles:
Développer votre
soif intérieure

Y a-t-il une différence
entre un cœur de gratitude
et une vie de bonheur ?
Le cœur de gratitude est le nid.
La vie de bonheur est l’arbre.

Poème extrait des Vingt-sept mille Plantes d’Aspiration, une collection de 27 000 aphorismes écrits par Sri Chinmoy entre 1983 et 1998.

Le Bonheur nous procure la Paix

Je pense que la paix dans le monde peut être établie à travers la prière, la méditation et le service dévoué. Chaque individu doit essayer de rendre les autres heureux, parce que que nous ne trouvons la paix qu’à travers le bonheur. Si nous pouvons procurer du bonheur à quelqu’un avec amour et sincérité, cette personne n’éprouvera que de la bonne volonté à notre égard. C’est ainsi que nous obtenons la paix à partir du bonheur et que nous obtenons le bonheur à partir de la paix. Les deux sont inséparables.

La Transcendance de soi…

« La joie de la transcendance de soi ne connaît assurément aucune égale. »
Sri Chinmoy

La transcendance de soi nous donne une joie infinie. Lorsque nous nous transcendons, nous ne nous mesurons pas aux autres. Nous ne nous mesurons pas au reste du monde, mais à chaque instant, nous nous mesurons à nous-mêmes. Nous ne nous mesurons qu’à notre résultat précédent. Et chaque fois que nous dépassons notre résultat précédent, nous en recevons de la joie.

Dans la vie spirituelle, nous essayons toujours de transcender et d’aller au-delà. Si j’ai fait vingt mauvaises actions aujourd’hui, demain, j’essaierai de n’en faire que dix-neuf. J’essaierai constamment de m’améliorer, et ainsi je trouverai un immense sentiment de satisfaction. Je ne me mesure avec personne d’autre que moi-même. C’est ainsi que je peux avoir le sentiment d’arriver à la perfection.

Que recherchez-vous ?

Je recherche la perfection.

Méditez sur la transcendance de soi de votre vie.

Live in the progress-world

Je ne me mesure pas
Au reste du monde.
Je ne me mesure qu’à moi-même,
Car mon progrès est ma seule victoire.

Ne vous mesurez qu’à vous-même ; ne vous mesurez à personne d’autre. Nous ne pouvons pas dépendre du succès parce qu’il y aura toujours quelqu’un d’autre qui viendra donner pâle figure à notre succès. En vivant dans le monde du succès, nous sommes voués un jour ou l’autre à la frustration. Par contre, en vivant dans le monde du progrès, nous trouvons toujours une joie immense. Cette joie ne provient pas seulement de la transcendance de nos capacités, mais de notre effort même. Si par exemple, je me suis fixé comme but de soulever 300 livres, et que je n’y arrive pas, le fait même de m’entraîner continuellement avec ferveur me donne cependant de la joie et la ténacité ou la persévérance dont je fais preuve est un progrès en soi. Tout ce que nous faisons avec dévotion et ferveur nous aide à faire des progrès.

Documentaire sur la carrière haltérophile de Sri Chinmoy. Entre 1985 et 2007, Sri Chinmoy a réalisé d’étonnantes prouesses haltérophiles et de transcendance.

L’âge est dans le mental

L’âge est dans le mental, l’âge n’est pas dans le corps. Lorsque nous pensons que nous sommes vieux, c’est la fin, la véritable fin de notre voyage. Chaque jour et à chaque instant, pensez uniquement que vous avez sept ou neuf, ou dix ans. Mais ne pensez pas que vous avez plus de trente ans. Imaginez simplement ! L’imagination est un monde en soi, mais vous devez faire descendre ce monde chaque jour ou bien vous devez entrer dans ce monde.

Je dis toujours que la forme physique est d’une importance capitale. L’âme se trouve dans le corps, et nulle part ailleurs. L’autel se trouve à l’intérieur du corps-temple. Si nous ne maintenons pas le temple en bonne condition, l’autel sera complètement détruit. Maintenez votre corps en bonne condition si vous voulez vraiment faire des progrès.

Autres articles:
Sri Chinmoy
et la course à pied

Courses de longues distances

Je pense que le monde a besoin de dynamisme. Le monde extérieur a besoin de dynamisme et le monde intérieur a besoin de paix. En tant qu’aspirants, nous devons prier et méditer pour trouver la paix. Par ailleurs, si nous pouvons être dynamiques, nous pourrons accomplir beaucoup de choses dans notre vie extérieure. Pour être dynamiques, nous avons besoin d’une bonne condition physique à tout moment, et la course à pied nous aide considérablement à rester en bonne forme.

Les athlètes tirent un grand profit de ces courses. Ils vont au-delà de leurs capacités. Pour se rendre heureux, il faut toujours aller au-delà et au-delà de ses propres capacités. Ainsi, en courant, chaque coureur a une chance très particulière de dépasser ses capacités. La transcendance de soi est la seule chose dont on a besoin pour être véritablement heureux. Ces courses aident énormément les coureurs, même s’ils souffrent extérieurement. A la fin de la course, ils ressentent qu’ils ont accompli quelque chose de très important.

Sri Chinmoy founded the Marathon Team in 1977 to serve the athletic community in their quest for self-transcendence. Among many other events, the Sri Chinmoy Self-Transcendence 3100 Mile Race is the world's longest certified road race.

Sri Chinmoy parle de spiritualité et de course pendant la course de 6 et 10 jours à New York

Exercice: Développer son Inspiration

Early in the morning, after you have meditated — not before your meditation — write down three absolutely new things that you have never done, you have never thought of. Then those three things will give you inspiration or a kind of challenge. It will create a sensation in your mind or in your being to do them. After the meditation, use your imagination-power. Just write down, "Three things today I will try. I will make a fresh attempt.”

L’aventure ne veut pas dire que vous deviez grimper la montagne la plus élevée. L’aventure, c’est d’abord de permettre à de nouvelles idées, des idées fraîches et saines d’entrer dans votre esprit. Ensuite, vous pouvez travailler sur ces idées.

 Sri Chinmoy termine la Course de 47 miles à New York, en 1981

La Grâce qui vient d’En-Haut

Dans tous mes accomplissements, je dépends entièrement de la Grâce du Suprême. Sa Grâce m’inspire et me guide dans tout ce que je fais, que j’écrive un poème, ou un chant, que je peigne, coure un marathon ou donne une conférence. Tout ce que je fais dépends de la guidance intérieure, et cette guidance intérieure n’est autre que la Compassion et la Grâce qui viennent d’En-Haut.

Autres lectures…

Pourquoi Sri Chinmoy soulève-t-il des poids lourds ?

Sri Chinmoy et son odyssée de 22 années d’haltérophilie Autres articles »

Sri Chinmoy Marathon Team

Autres articles sur la philosophie qui anime le Marathon Team, et les événements d’endurance qu’il organise dans le monde entier Autres articles »

Sri Chinmoy's sporting career

Champion de sprint dans la communauté spirituelle où il grandit, Sri Chinmoy était également un coureur avide de longues distances et un joueur de tennis. Autres articles »

Créativité…

« Puisse ma vie devenir chaque jour une cascade rugissante de créativité. » —Sri Chinmoy

Chaque âme est douée de créativité. Mais l’âme a beaucoup de difficulté à convaincre le mental, le vital et le physique qu’ils peuvent coopérer consciemment avec elle, qu’ils peuvent tous ensemble créer et combler le Divin ici sur terre. La créativité ne signifie pas que l’on doive écrire des poèmes ou des articles, ou encore composer des chants. La créativité, c’est le souci intérieur de chacun de développer ce qu’il est ou ce qu’il a. Ce n’est que lorsqu’on veut consciemment aller au-delà de ses capacités et au-delà de ses performances que la créativité trouve sa propre valeur, son mérite et sa raison d’être.

Où trouve-t-on la source de la créativité ? Si l’on veut que sa création soit permanente et éternelle, cette création doit provenir de l’âme — non pas du mental, non pas du vital, ni même du cœur. On peut également voir la créativité dans le cœur, dans le mental, dans le vital et même dans le physique ordinaire, mais les résultats de cette créativité ne peuvent jamais durer. Seule la créativité de l’âme peut persister. La créativité peut donc se trouver dans le physique, dans le cœur, dans le mental, dans l’âme, en somme partout. Mais ce n’est que dans la vie intérieure, dans la région de l’âme que l’aspirant peut trouver le véritable bonheur.

Que recherchez-vous ?

Je recherche l’imagination fertile.

Méditez sur les gouttes infinies de la mer.

La Musique : le langage de Dieu

Nous sommes tous des musiciens et des chanteurs. Un chanteur n’a pas besoin de chanter parfaitement juste. La musique est le langage de Dieu. Le langage, la musique de Dieu ne sont pas comme les mathématiques ou la géomatrie. C’est le langage de l’amour.

N’essayons pas de comprendre la musique avec notre mental. N’essayons même pas de la ressentir avec notre cœur. Laissons simplement et spontanément la musique voler dans le ciel de notre cœur. En volant, elle nous révélera inconditionnellement ce qu’elle possède et ce qu’elle est. Ce qu’elle possède est le message de l’Immortalité et ce qu’elle est est le passage de l’Eternité.

Autres articles:
Sri Chinmoy's
Song-World

Sri Chinmoy a composé plus de 22 000 chants dont la poésie et les mélodies explorent les confins de l’expérience intérieure de l’homme.

Jharna-Kala: La Fontaine d’Art de Sri Chinmoy

La seule fonction de l’Art est de découvrir la beauté intérieure et extérieure. L’Art est en soi l’expression des différents niveaux de la Conscience.

Lorsque nous créons une œuvre d’art, nous recréons ou bien nous reflétons une beauté de l’Infini.

Depuis ses débuts en 1974, Sri Chinmoy a réalisé plus de 140 000 peintures et dessins de cet art mystique qu’il nomma « Jharna Kala », ou Fontaine d’Art dans sa langue natale bengalie. Il s’agit de l’art qui provient d’une source intérieure

« Vous êtes un modèle miraculeux de l’abondance dans la vie créative que nous autres mortels recherchons et je ne peux qu’espérer participer un jour peut-être à cette fontaine cosmique de calme et de profonde énergie qui vous habite. »
— Leonard Bernstein, célèbre compositeur et chef d’orchestre

« L’art de Sri Chinmoy possède quelque chose de ludique mais en rien trivial. Cela provient de la conscience dans laquelle on se trouve lorsque l’on recherche des valeurs plus élevées. Très peu d’artistes osent jouer de cette manière. »
— Amal Ghosh,Central School of Art & Design, Londres

La mélodie cosmique

Je suis tellement reconnaissant au Suprême de m’avoir accordé l’opportunité en or de Le servir à Sa propre Manière. Ma poésie, ma musique, mon art et tout ce que je fais ne sont que les expressions de Celui qui opère en moi et à travers moi.

Some people may say, “What is he doing? He is an artist, he is a musician, he is singer. Why is he not taking one subject and doing the utmost with it?” But I do not see it that way. A piano has many keys. Why should the pianist always stay on one key? If he plays only one key, one note, how can he produce the cosmic melody, the universal melody? Similarly, I feel that art is one key, poetry is another key, meditation is a third key and sports is a fourth key. If you strike the different keys, then you produce nice music.

Autres lectures…

Discover your Self…

« Dès l’instant où vous savez qui vous êtes réellement, vous pourrez lire tous les secrets du monde à livre ouvert. » —Sri Chinmoy

La réalisation de soi signifie la découverte de soi au sens le plus élevé du terme. C’est la réalisation consciente de son unité avec Dieu. Jusqu’à présent, vous avez étudié des livres et on vous a dit que Dieu se trouvait en chacun. Mais vous n’avez pas encore réalisé Dieu dans votre vie consciente. Celui qui a réalisé son Soi sait consciemment ce que Dieu est, à quoi Il ressemble et ce qu’Il veut.

Ceux qui n’ont pas réalisé Dieu peuvent dire ; « Dieu peut être comme ceci, Dieu peut être comme cela », mais il ne s’agit que de spéculations mentales. Mais celui qui a atteint la réalisation du soi demeure dans la Conscience de Dieu et parle à Dieu face à face. Il voit Dieu à la fois dans le fini et dans l’Infini ; il voit Dieu en personne et de façon impersonnelle. Là, il ne s’agit pas d’hallucination mentale ou d’imagination, il s’agit de la réalité directe. Cette réalité est plus authentique que le fait pour moi de vous voir juste devant moi.

Nous parlons de découverte de soi, mais la découverte de soi et la réalisation de Dieu sont une seule et même chose. Lorsque nous découvrons notre véritable soi, nous réalisons Dieu, parce que l’existence de Dieu se trouve dans notre soi véritable.

Où que nous soyons, Dieu s’y trouve. Pour réaliser cette vérité suprême, nous devons rendre au monde ce que nous lui avons emprunté : l’obscurité, l’ignorance, l’attachement, les limites, l’imperfection et la mort. Nous avons emprunté ces choses parce que nous pensions qu’elles nous apporteraient une aide considérable, mais nous avons fini par comprendre qu’elles n’étaient que de véritables obstacles. Nous devons donc les restituer, et nous devons développer tout ce que nous possédons dans les profondeurs les plus intimes de notre être : la paix, la lumière, la béatitude et la vérité. Nous devons revendiquer toutes ces choses que nous sommes éternellement et les offrir au monde entier. En agissant ainsi, nous saurons qui Dieu est et où Dieu se trouve.

Que recherchez-vous ?

Je recherche l’illumination.

Méditez sur une rose pleinement épanouie.

L’Absolu

Nulle raison, nulle forme, j’existe seulement ;
Toute volonté et toute pensée se sont tues.
Aboutissement de la danse de la Nature,
Je suis cela-même que j’ai cherché.

Un royaume de Béatitude pure, ultime,
S’étend au-delà du connaissant et du connu ;
Je goûte enfin à un repos immense :
Seul, je suis face à l’Être.

J’ai traversé les voies secrètes de la vie,
Je suis devenu le But.
La Vérité immuable est révélée :
Je suis la voie, l’Âme-Dieu.

Mon esprit conscient des plus hautes réalités,
Je suis muet au cœur même du Soleil.
Je n’attends plus rien, ni du temps, ni de l’action.
Mon rôle cosmique est accompli.

Conscience : l’étincelle divine

La conscience est l’étincelle intérieure ou bien le lien intérieur, le lien doré en nous qui relie notre partie la plus élevée et la plus illuminée à la partie la plus basse et la moins illuminée. La conscience est le lien entre Ciel et terre. Maintenant, où se trouve le Ciel ? Il ne se trouve pas en-haut ou quelque part de lointain. Le Ciel se trouve dans notre conscience. Mais c’est la conscience divine qui relie la terre au Ciel. La conscience humaine ordinaire ne nous relie qu’à quelque chose de très, très limité, et à la fois éphémère. Nous pouvons concentrer notre conscience sur quelqu’un pendant une seconde, et puis elle disparaît. Mais lorsque nous avons affaire à la conscience intérieure, qui est la concience illimitée, illuminée, notre concentration peut persister indéfiniment.

La conscience humaine est composée à la base de limites, d’imperfections, de défauts et d’ignorance. Cette conscience veut rester ici sur terre. Elle trouve sa joie dans le défini : dans la famille, la société, les affaires mondaines. La conscience divine est faite de Paix, de Béatitude, de Puissance divine et ainsi de suite. Sa nature est de se développer continuellement. La conscience humaine estime qu’il n’y a rien de plus important que le plaisir humain. La conscience divine pense qu’il n’y a rien de plus important et significatif que la Joie et la Béatitude célestes sur terre. La conscience humaine s’efforce de nous convaincre que nous sommes à mille lieues de la Vérité ou de la réalisation. Elle tente de nous faire ressentir que Dieu est ailleurs, à des millions de kilomètres de nous. En revanche, la conscience divine nous fait ressentir que Dieu est ici, à l’intérieur de chaque souffle de vie, de chaque battement de cœur, à l’intérieur de chacun et de toute chose.

Sri Chinmoy décrit et démontre le savikalpa et le nirvikalpa samadhi, deux des états de conscience spirituelle les plus élevés.

Méditation : le langage de Dieu

La méditation est cet état de conscience où l’être intérieur, au lieu de chérir des millions de pensées, ne veut que communier avec Dieu. La méditation est le langage de Dieu aussi bien que le langage de l’homme. En ce moment, je vous parle en anglais, et vous pouvez me comprendre parce que vous parlez bien l’anglais. De même, une personne qui sait bien méditer est-elle capable de communier avec Dieu. La méditation est donc le langage que nous utilisons pour parler à Dieu.

La seule manière

Parfois, je dois garder le silence,
Car c’est la seule manière
De savoir un peu mieux,
De penser un peu plus sagement,
De devenir un peu plus parfait,
De revendiquer Dieu un peu plus tôt.

Poème extrait de « Transcendence-Perfection », une série de 843 poèmes composés par Sri Chinmoy en 24 heures le 1er novembre 1975.

God is…

« La vérité est une. Les sages lui donnent des noms différents. » —Ancien proverbe indien

Le but de la vie est de réaliser la plus haute Vérité, de révéler la plus haute Vérité et de manifester la plus haute Vérité. Qu’est-ce que la plus haute Vérité ? La plus haute Vérité est que l’homme et Dieu sont éternellement un et inséparables bien que l’homme soit pour l’instant un Dieu non réalisé et que Dieu soit pour l’instant un homme non comblé et non manifesté.

Dieu est tout Amour. Dieu est toute Lumière. Dieu est toute Beauté. Dieu est tout : la Vérité, la Paix, la Lumière, la Béatitude en quantité infinie. Il a une forme, Il est sans forme. Si vous ressentez Dieu dans la Paix, vous direz que Dieu est Paix. Si vous ressentez Dieu dans la Lumière, vous direz que Dieu est Lumière. Si vous ressentez Dieu dans l’amour, vous direz que Dieu est Amour.

Que recherchez-vous ?

Je recherche la liberté.

Méditez sur l’immensité incommensurable du ciel.

« La question éternelle de l’homme est : « Qui est Dieu ? »
La réponse immédiate de Dieu est : « Mon enfant, qui d’autre est Dieu que toi ? » —Sri Chinmoy

Dieu est votre partie la plus élevée, la plus illuminée et la plus parfaite. Vous avez deux parties : l’une est plus élevée, l’autre plus basse. Lorsque vous êtes pleinement conscients de votre partie supérieure et que votre partie inférieure est entièrement transformée et unifiée avec le Plus-Haut, à ce moment-là, vous n’êtes autre que Dieu. Bien qu’elle ne soit pas encore reconnue ou révélée, votre partie la plus élevée, la plus développée, la plus parfaite et la plus illuminée est Dieu.

Plongez profondément en vous-même et vous découvrirez qu’à l’intérieur de votre corps se trouve votre cœur, à l’intérieur de votre cœur se trouve votre âme, et à l’intérieur de votre âme se trouve Dieu.

Sri Chinmoy parle de l’âme dans une interview avec Monseigneur Tom Hartman, co-fondateur de « l’Escadron de Dieu ».

Le Bonheur n’est autre que Dieu

Tout ce que vous appréciez ici sur terre est non seulement une manifestation de Dieu mais Dieu Lui-même. Dieu peut se trouver au-dessus de nous dans toutes les formes possibles, ou sans forme, comme Lumière infinie, Paix infinie, Béatitude infinie. Par ailleurs, Il peut se trouver dans notre cœur, là où se trouve notre existence réelle. Et si nous ouvrons nos yeux et que nous regardons la nature, les montagnes et les rivières, cela aussi est Dieu.

Ainsi, quelle que soit la manière dont nous apprécions la réalité ou dont nous voulons nous identifier à la réalité, nous devons ressentir que nous apprécions la Divinité et que nous nous identifions à elle. Cette Divinité, nous pouvons l’appeler Dieu ou l’Esprit ou l’Être. Si vous ne voulez pas l’appeler Dieu, vous êtes parfaitement libre de le faire. Mais vous devez l’appeler bonheur. Le bonheur n’est autre que Dieu. Vous pouvez apprécier la beauté de la nature, et si vous êtes heureux, le bonheur que vous recevez est Dieu.

A Soul-Bird drawing by Sri Chinmoy

Une vérité aux noms multiples

Parmi les amitiés que Sri Chinmoy a développées dans le monde religieux se trouvent Mère Teresa, lauréate du Prix Nobel de la Paix, et l’Archevêque Desmond Tutu.
Sri Chinmoy ouvre le Parlement des Religions à Chicago en 1993 (à gauche) et celui de Barcelone en 2004 (à droite) par une méditation silencieuse.

Il n’y a pas de différence fondamentale entre deux religions, parce que chaque religion incarne la Vérité ultime. Chaque religion a raison, absolument raison, parce que chaque religion incarne la Vérité à sa propre manière. Si vous plongez profondément en vous, vous ne verrez aucune différence entre les religions. Il ne s’agit que d’une seule Vérité appelée par des noms différents par des aspirants différents. Votre religion peut dire une chose et ma religion peut en dire une autre. Mais nos religions ne diffèrent en rien lorsqu’il s’agit de la Vérité la plus haute. Le But ultime de chaque religion est de réaliser la Vérité la plus élevée.

Sur le chemin vers notre But, nous pouvons nous disputer et ne pas être toujours d’accord, nous pouvons mal nous comprendre. Pourquoi ? Précisément parce qu’il y a beaucoup de chemins qui mènent au même But. Certains suivront une route et d’autres en suivront une autre. Chaque route sera capable d’apporter une inspiration. Au bout d’un certain temps, une personne dira que sa route est de loin la meilleure parce qu’elle le satisfait. Une autre personne dira que sa route est la meilleure. Mais une fois qu’ils auront tous les deux atteint leur destination, ils seront au même But : la Vérité. Dans la Vérité, il n’y a plus de dispute ni de conflit. La Vérité ou la réalisation de Dieu transcende toute religion.

Autres articles:
Le message d’Unité
de Sri Chinmoy

Deux ailes pour voler : la prière et la méditation

Mes ailes de prière m’emportent au Ciel pour voir la Beauté de Dieu. Mes ailes de méditation font descendre Dieu sur terre pour voir la pureté de mon cœur.

Lorsque nous prions, nous ressentons souvent que Dieu se trouve quelque part au-dessus de nous, à des milliers de kilomètres au-dessus de notre tête ou bien dans le bleu du ciel. Nous ne savons pas exactement où Il se trouve ; nous ressentons seulement que nous sommes ici sur terre et qu’Il est loin, et c’est pourquoi notre prière met un certain temps pour L’atteindre. Nous pensons également qu’Il doit venir de là où Il se trouve pour nous apporter la paix de l’esprit ou toute autre chose que nous Lui demandons.

Mais lorsque nous méditons, nous avons une conception tout à fait différente de Dieu. Nous ressentons qu’Il est juste à côté de nous ou en nous —dans notre corps, notre vital, notre mental, notre cœur et notre âme—, et qu’Il nous observe. Aussi n’avons-nous pas besoin de voler dans le ciel ou de courir après Lui. Si notre méditation est fervente, nous avons le sentiment qu’Il va nous accorder ce dont nous avons besoin. Dans la plupart des cas, nous ressentons que la méditation peut faire le nécessaire bien plus tôt que notre prière ou que toute autre méthode. Par ailleurs, si notre prière manifeste l’intense imploration de notre cœur, elle n’a pas besoin de prendre du temps pour atteindre Dieu. Il nous entendra instantanément et nous aidera. La prière et la méditaiton se complètent donc toutes les deux.

Sri Chinmoy lit un discours intitulé « La vie de prière et la vie de méditation » extrait de son livre « Aspiration Everest ». Au cours du discours, Sri Chinmoy se réfère fréquemment à son « Suprême Bien-Aimé ». Suprême est le mot par lequel Sri Chinmoy décrit le plus volontiers la Réalité supérieure.

When the power of love
Replaces the love of power,
Man will have
A new name: God.
Sri Chinmoy

Il n’y a rien de plus grand que l’amour. Dieu est grand simplement parce qu’Il est Amour infini. Si on veut définir Dieu, on peut Le définir de millions de manières ; mais je vous dirais qu’aucune définition de Dieu n’est plus exacte que si vous dites : « Dieu est tout Amour. » Si un sentiment de crainte nous vient à l’esprit lorsque nous disons « Dieu », nous sommes à des millions de kilomètres de Dieu. Mais lorsque nous répétons le nom de Dieu, si l’amour vient en avant, nos prières, notre concentration, notre méditation et notre contemplation sont authentiques.

A l’exception des légendes explicatives, tous les écrits ci-dessus sont de Sri Chinmoy. Voir bibliographie »

Si vous souhaitez découvrir davantage l’enseignement de Sri Chinmoy, nous vous invitons cordialement à contacter votre Centre Sri Chinmoy local.